Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aujourd'hui c'est Catherine Roques qui vous parle, en direct de sa sphère de zen et de lumières tamisées... un témoignage apaisant et motivant à la fois !

Chaque écrivain a ses petites habitudes pour travailler. Pour ma part, j'ai besoin d'un lieu confortable et calme afin que la muse de l'inspiration vienne à moi. En automne et en hiver, mon lieu favori est mon domicile, plus précisément ma chambre. Elle est spacieuse, munie d'un coin bureau où je me sens à mon aise. Mes petites habitudes ne s'arrêtent pourtant pas là durant ces saisons... Je prépare toujours une ambiance particulière avant de travailler. La télévision est connectée à un autre ordinateur dans cette pièce et c'est grâce à ce système que mon harmonie d'écriture prend forme. En effet, avant d'écrire, je vais d'abord diffuser des vidéos de feux de cheminées. J'accompagne parfois ce doux son de crépitement avec de la musique zen mais ce n'est pas toujours le cas. Durant cette période de l'année, j'aime écrire dans la pénombre. Je ferme donc les rideaux lorsque le temps est trop lumineux, allume des bougies et les trois lampes de chevets afin de bénéficier d'une lumière chaleureuse mais tamisée.

 

 

Le printemps et l'été, c'est une tout autre ambiance... Dès que les beaux jours reviennent, j'écris dans le jardin avec pour seule musique le gazouillement des oiseaux revenus des pays chauds et lointains. Je me fais régulièrement interrompre par mon chien qui vient me réclamer des caresses mais je ne lui en tiens jamais rigueur et m'accorde de ce fait de nombreuses pauses de quelques secondes. Quand il fait trop sombre à l'extérieur pour écrire, je m'installe de nouveau dans ma chambre où je diffuse à la télévision la vidéo d'une rivière ou d'un orage. Bref vous l'aurez compris, j'ai toujours besoin d'une ambiance zen pour travailler sereinement.

 

Vous connaissez désormais l'ambiance harmonieuse dont j'ai besoin pour écrire, parlons maintenant du moment de la journée. Je n'écris jamais le soir, pour la bonne raison que je suis incapable de me détacher immédiatement de mes écrits. Dès que je finis un chapitre, je vais le lire, le relire, en apportant multiples changements et corrections. C'est bien simple, si j'écrivais le soir, je passerais ma nuit dessus. Non, je préfère écrire en début d'après-midi pour terminer mes ébauches en début de soirée, ce qui me laisse du temps pour passer à autre chose et me déconnecter de mon travail accompli avant de m'endormir. J'écris du lundi au vendredi, jamais le week-end. Ma situation personnelle me permet actuellement de me consacrer entièrement à l'écriture alors j'en profite pour m'imposer un certain rythme de travail. Le matin je m'occupe de la gestion domestique et de la promotion de mon roman intitulé Messagerie hors ligne, déjà paru. L'après-midi j'écris.

 

Vous connaissez désormais toutes mes petites habitudes de romancière et je ne peux ajouter que ceci pour vous donner l'envie d'en savoir plus : ces ambiances dans lesquelles je travaille m'apportent certes l'inspiration, mais se retrouvent surtout dans mes écrits.


Merci beaucoup Catherine !

Retrouvez le roman Messagerie Hors Ligne de Catherine Roques, aux éditions Maïa,
ainsi qu'une petite vidéo dans laquelle elle vous présente son ouvrage :)



 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :